Déclaration conjointe du député de l’Ontario, Michael Coteau, et du député du Québec, Guy Ouellette

  • Nouvelles provinciales

La compagnie Apple reconnait le droit à la réparation et accepte de fournir des outils et des pièces authentiques aux ateliers de réparation à travers les États-Unis.

Les députés Michael Coteau et Guy Ouellette ont publié aujourd’hui la déclaration suivante:

«Nous sommes heureux de constater qu’Apple s’est enfin engagé à fournir ses outils et ses pièces pour iPhone aux ateliers de réparation. À l’heure actuelle, ils ne le font qu’aux États-Unis, mais ils ont indiqué que le Canada suivrait sous peu. Depuis plusieurs mois déjà,  nous avons tous deux, ainsi que de nombreux autres politiciens, lutté contre le statu quo des géants de la technologie et continuer de faire pression pour cette réforme.

C’est une victoire pour le mouvement du droit à la réparation et une victoire pour les consommateurs qui seront en mesure de confier leurs iPhones à des ateliers de réparation indépendants. Personne ne devrait être obligé de payer une somme inutilement exorbitante pour réparer ses appareils électroniques. Il s’agit d’une dépense inutile pour les consommateurs, d’un gaspillage néfaste pour notre environnement, qui limite les possibilités pour les ateliers de réparation de petites entreprises.

Bien que ce soit un pas dans la bonne direction, nous devons continuer à faire pression sur les fabricants et les gouvernements afin de remédier à ce problème. De nombreux utilisateurs d’ordinateurs portables et de téléphones cellulaires sont toujours à la merci de compagnies spécialisées et sont contraints de payer une prime pour faire réparer leurs téléphones par le fabricant.

Nous apprécions l’initiative de la compagnie Apple et nous attendons avec impatience que d’autres entreprises s’en inspirent dans un avenir rapproché.»